Chronique 44


1599 - Les seconds Statuts Schaw

Le 28 décembre 1598, William Schaw a apposé sa signature au bas de statuts destinés à réglementer la pratique du métier de tailleur de pierre ou de maçon. 

L’année suivante, il délivre de nouveaux statuts, ou plutôt des statuts complémentaires, ceci suite aux prétentions de primauté de la Loge d’É­dim­bourg et aux revendications formulées par celle de Kilwinning, qui entend faire valoir son antériorité et prétend au titre de première loge maçonnique d’Écosse. 

Selon le nouveau texte du maître des travaux royaux et surveillant général des maçons du royaume,

• La Loge d’Édimbourg doit être, pour toujours, comme elle l’était auparavant, la première et principale loge d’Écosse, 

voLa Loge de Kilwinning est la seconde loge, comme elle l’était auparavant, ce qui est absolument clair dans les anciens écrits,

• La Loge de Stirling est de fait la troisième loge, conformément à ses anciens droits.

• Le surveillant et les maîtres les plus anciens de chaque loge se réuniront chaque année pour juger les infractions [aux règles].

• Il est ordonné que tous les compagnons paieront, le jour de leur réception, la somme de dix livres pour le banquet, plus dix shillings pour le prix des gants. 

• Personne ne sera reçu sans un examen satisfaisant sur l’art de mémoire et l’art du métier.

• Les maîtres et les com­pagnons placés sous leur responsabilité, ne seront jamais en affaire avec des « cowans » [maçons non reconnus] et ne travailleront pas avec eux, ni avec leurs aides, ni avec leurs apprentis.

-----

© Guy Chassagnard 2019