Chronique 48

1607 - Le Manuscrit Inigo Jones


Deux dates sont avancées pour situer dans le temps ce document, dont le titre « officiel » est : L’Ancienne Constitution des Maçons libres et acceptés. 1607, telle est la date portée sur la page de titre ; 1655, celle communément admise par les maçonnologues ayant étudié le texte, qui doutent qu’Ini­go Jones (1573-1652) ait pu en être le rédacteur.

Quoi qu’il en soit, le Manuscrit Inigo Jones est structuré à l’image des Livres desDevoirs du siècle précédent, avec une présentation des Sciences libérales, une histoire du Métier, et une longue liste d’obligations.

On retiendra du texte qui nous est proposé que :

• Vous ne serez pas déloyaux et ne formerez pas de complots de traîtres.

• Vous serez justes l’un envers l’autre, c’est à dire envers tout maçon du métier de la Maçonnerie.

• Vous garderez secrets tous les propos tenus par vos compagnons, que ce soit dans la Loge ou en Chambre.

• Vous appellerez tout maçon Compagnon ou Frère, sans jamais user envers lui d’un langage calomnieux.

• Vous n’aspirerez pas à un rapport coupable avec l’épouse de vos compagnons, ni ne jetterez un regard dévergondé sur leur fille.

• Vous paierez exactement et honnêtement votre nourriture et votre boisson là où vous prenez pension.

• Aucun maître ni compagnon ne prendra un apprenti pour une durée inférieure à sept ans ; et l’apprenti devra être de bonne naissance, c’est-à-dire être né libre, pour­vu de tous ses membres, comme tout homme devrait l’être.

-----

   ©  Guy  Chassagnard  -  2019