Chronique 54


1646 - Elias Ashmole, antiquaire anglais

De son état antiquaire, astrologue, alchimiste… et de surcroît docteur en médecine, Elias Ashmole (1617-1692) est souvent considéré comme ayant été l’un des premiers « maçons acceptés ». Cela pour avoir écrit ces quel­ques lignes dans son journal intime :

16 octobre [1646], 4 heures 30 de l’après-midi. - J’ai été fait Maçon libre [Free Mason] à War­ring­ton dans le Lanca­shire, avec le colonel Hen­ry Main­wa­ring, de Kar­ni­cham dans le Che­shire. Les noms de ceux qui se trouvaient alors dans la Loge [étaient] : MrRich­[ard] Penket, Surveil­lant, MrJa­mes Collier, MrRich­[ard] San­­key, Henry Littler, John Ellam, Rich[ard] Ellam & Hugh Brewer. 

10 mars [1671], vers 5 heures de l’après-midi. - J’ai reçu une convocation en vue de me présenter à une loge devant être tenue le jour suivant à Masons’ Hall, à Londres.

11 mars. - En conséquence, je m’y suis rendu et vers midi ont été admis dans la Fraternité des Maçons libres: Sir William Wilson, chevalier, le capitaine Rich­[ard] Borth­wick, MrWill[iam]Woodman, Mr Wil[liam] Grey, Mr Samuel Taylor & Mr William Wise, etc.

 J’étais le doyen des Compagnons présents (ayant été admis 35 ans plus tôt). […] Nous som­mes tous allés dîner à la taverne de la Demi-Lune à Cheapside, réunis en un banquet solennel pris en charge par les nouveaux Maçons acceptés.

On ignore tout à ce jour des activités maçonniques d’Elias Ashmole qui fut, par ailleurs l’un des premiers membres de la Société royale de Londres. S’il fut « antiquaire », ce ne fut pas en tant que marchand d’antiquités, mais comme collectionneur d’art.L’Ashmolean Museum d’Oxford abrite toujours ses collections.

-----

© Guy Chassagnard 2019