Chronique 63


1700 - Le Manuscrit Sloane n°3329

Contrairement à la plupart des Anciens Devoirs anglais déjà cités dans nos chroniques, le Manuscrit Sloane ne présente pas d’histoire détaillée de la Géo­métrie et de la Ma­çon­nerie. 

S’il contient, comme plusieurs d’entre eux, un catéchis­me, fait de questions et de réponses, il expose surtout de façon détaillée tous les mots et signes des «ofrancs-maçons » – le mot « franc-maçon » (Freemason) apparaissant clairement dans le texte.

Il fait encore une distinction particulièrement nette des différents degrés maçonniques existants, savoir – nous sommes en Angleterre, en l’année 1700 – ceux de Maître Maçon, de Com­pagnon du métier et d’Apprenti entré. 

Pour preuve, cet extrait de catéchisme :


Question. - Êtes-vous Maçon ?

Réponse. - Oui, je suis Franc-Maçon [Freemason].


Q. - Où avez-vous été fait Maçon ?

R. - Dans une Loge juste et parfaite, ou juste et légitime.


Q. - Qu’est-ce qu’une Loge juste et parfaite, ou juste et légitime ?

R. - Une Loge juste et parfaite, c’est deux Apprentis entrés, deux Com­pagnons du Métier et deux Maîtres ; [on peut être] plus ou moins ; plus on est, plus on rit, moins on est, meilleure est la chère..


Mais en cas de nécessité, cinq suffiront, c’est-à-dire deux Apprentis entrés, deux Compagnons du Métier et un Maître ; sur la plus haute colline ou dans la vallée la plus profonde du monde, là où l’on n’entend ni un coq chanter ni un chien aboyer.

-----

© Guy Chassagnard 2019