Chronique 67

1710 - Les « Devoirs » du Manuscrit Dumfries

 

Que le Père tout-puissant, avec la sagesse du glorieux Jésus et par la grâce du Saint-Esprit, qui sont trois Person­nes en un seul Dieu que nous implorons, soit avec nous au commencement et nous donne la grâce de nous gouverner en cette existence. Amen. 

• Vous servirez le vrai Dieu et vous observerez ses préceptes en général et particulièrement les dix Commandements remis à Moïse sur le mont Sinaï ainsi que vous les trouverez exposés en entier sur le dallage du temple.

• Observez attentivement et fidèlement le jour du Seigneur, en vous abstenant de toute œuvre et tâche mauvaises ; appliquez-vous à consacrer ce jour à servir et à chercher le vrai Dieu, à empêcher les facultés de votre âme de s’attacher aux vanités de ce monde, à prier Dieu de sanctifier votre volonté, votre intelligence et votre mémoire, ainsi que votre raison et vos sentiments.

• Ayez à cœur de soulager les pauvres selon vos capacités et vos moyens, ne laissez pas votre prudence supplanter vo­tre charité, dans l’idée que tel ou tel est indigne ou n’est pas dans le besoin, mais ne négligez aucune opportunité [qui vous est offerte], car c’est pour l’amour de Dieu et par obéissance à ses commandements que vous donnerez.

• Visitez les malades, réconfortez-les, priez pour eux, et ne les laissez pas dans la détresse alors qu’il est en votre pouvoir de les secourir ; si Dieu les rappelle, participez et assistez à leurs obsèques…

Tels sont les devoirs auxquels tout maçon, maître ou compagnon, doit se conformer. Il est souhaitable qu’il les con­serve avec soin dans son cœur, sa volonté et ses sentiments ; ainsi il sera honoré par les générations futures. 

----

   ©  Guy  Chassagnard  -  2019