Chronique 79

1721 - Faits et gestes maçonniques

** 24 juin. - La Grande Loge de Londres confirme les deux grades d’apprenti (Entered Apprentice) et de compagnon (Fellow Craft) ce qui laisse à penser qu’on n’y connaît pas encore le degré de maître maçon (Master Mason).

** 24 juin. - Suite à l’assemblée de « grande loge », tenue à la taverne des Armes du Roi, dans St. Paul Church Yard, ses participants et assistants se rendent en cortège, munis de leurs décors maçonniques, jusqu’à l’hôtel des Papetiers, dans Ludgate-Street, où ils sont accueillis par une centaine de « frè­res », eux aussi décorés.

** 10 juillet. - Lu dans la Dublin News Letter, de M. Whalley : « Londres, 27 juin - Une réunion, s’est tenue samedi dernier à Stationers’ Hall, rassemblant entre deux cents et trois cents membres de l’Ancienne Fraternité des Francs-Maçons. Elle s’est terminée par un formidable dîner et un concert. »

** 15 août. - Lu dans la Dublin Impartial News Letter, de M. Harding : « Londres, 8 août - Vendredi dernier, Lord Hinchinbloke, Sir George Oxenden, Sir Robert Rich et [X] Rushall, esquire, ont été admis dans l’Ancienne Fraternité des Maçons Acceptés, à la Taverne des Armes du Roi [King’s Arms Tavern], située dans la cour de Saint-Paul. Ils ont ensuite regagné leur domicile en portant leur tablier de cuir. »

** 13 octobre. - Fondation présumée, mais non prouvée, de la loge L’Amitié et Fraternité, à l’orient de Dunkerque, sous les auspices de la Grande Loge de Londres. Celle-ci obtiendra des constitutions de la Grande Loge de France le 1er mars 1756. Le Grand Orient de France la reconstituera en 1781 pour prendre rang à cette dernière date.

-----

© Guy Chassagnard 2019