Chroniques 93


1726 - Le Manuscrit Graham

Toutes les institutions de la Franc-Maçonnerie révélées et prou­vées par la meilleure tradition ainsi que par quelques référen­ces à l’Écriture, tel est le titre de ce manuscrit, daté du 24 octobre 1726 ; qui se compose d’une longue liste de questions et de réponses. 


Y est à remarquer le relèvement du corps de Noé par ses fils, préfigurant celui d’Hiram :


« Sem Cham et Japhet se rendirent sur la tombe de leur père Noé pour tenter d’y découvrir quelque chose à son sujet qui les guiderait jusqu’au puissant secret que détenait ce fameux prédicateur. […] 


« Ils arrivèrent à la tombe et ne trouvèrent rien, si ce n’est un cadavre déjà presque entièrement corrompu. 


« Ils saisirent un doigt qui se détacha et ainsi de suite de jointure en jointure jusqu’au poignet et au coude. 


« Alors, ils redressèrent le corps et le soutinrent en se plaçant avec lui pied contre pied, genou contre genou, poitrine contre poitrine, joue contre joue et main dans le dos, et s’écrièrent : « Aide-nous, Ô Père ! ». 


« Comme s’ils avaient dit : «  Ô Père du ciel aide-nous à présent, car notre père terrestre ne le peut pas  ».


« Ils reposèrent le cadavre, ne sachant que faire. L’un dit alors : «  Il y a encore de la moelle dans cet os  ».

 

« Et le second dit : « Mais c’est un os sec ». 


« Et le troisième dit : « Il sent mauvais ».


« Ils s’accordèrent alors pour donner à cela un nom qui est encore connu, de nos jours, de la Maçonnerie libre. 


« Puis ils allèrent à leurs affaires. Il faut supposer et aussi comprendre que la vertu ne provenait pas de ce qu’ils avaient trouvé ou du nom qui lui avait été donné, mais de la foi et de la pri­ère. » 


 ----------

© Guy Chassagnard - Auteur de  : La Franc-Maçonnerie en Question (DERVY, 2017),

- Les Constitutions d'Anderson (1723) et la Maçonnerie disséquée (1730) (DERVY, 2018),

- Le Dictionnaire de la Franc-Maçonnerie (SEGNAT, 2016).

----------

© Guy Chassagnard 2019